Tai Chi Master (太極張三豐) 1993

Oubliez la stratégie marketing, cela n’empêche pas Tai chi master d’être un must.
4-00
Le spectacle est varié, rythmé, aérien, inventif grâce à Yuen woo ping qui montre sa maîtrise à filmer les combats (moins à réaliser). De la grande chorégraphie. Jet Li et son frère de sang/ennemi juré sont juste convaincants, caricaturaux mais habités : l’un tout de bonté et l’autre d’un sadisme à toute épreuve. Michelle Yeoh éblouit l’écran et nous montre qu’elle est loin d’une débutante. L’histoire est classique mais efficace, et le rythme général est très bon, à part les passages humoristiques assez mauvais. En effet, Jet pète un câble au 2/3 du film (découvrant que son ancien frère est devenu une crapule) et se la joue Jackie Chan en faisant le débile, un passage qui pourra en rebuter plus d’un, du fait que jet li n’est pas vraiment une force comique, mais à l’issue, il découvrira la source du Taï chi, un passage assez marrant. Un très bon spectacle martial avant tout, superbement chorégraphié et joué par un trio de choc. Par contre la photo est typiquement mauvaise, fade voir grisâtre.

18/01/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/taichimaster/critiques.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s