Ninja scroll (獣兵衛忍風帖) 1994

Le top de la tranchade frénétique
4-50
La référence du néo chambara fantasy animé et l’une des grosses pointures dans la catégorie action non stop, le tout rappelant furieusement Samurai shodown avec sa palette de combattants cultes tous plus féroces et déjantés les uns que les autres. L’animation, l’action violente et la galerie de personnages très charismatiques sont les gros points forts de cette oeuvre.
Au premier visionnage et niveau réalisation, la scène finale peut laisser sur sa faim, mais finalement, c’est sans doute ses couleurs plus sombres (ça se passe la nuit contrairement au autres scènes) et la durée relativement courte du combat qui donne cette impression car tout cela reste du très très haut niveau d’animation dans l’action (précision importante car dans les plans fixes… c’est un peu trop fixe). Même constat niveau scénario, l’histoire est plutôt connue et bien balisée ce qui tue un peu plus la portée du final, mais cela ne tue pas le film, loin de là. Le récit se suit très agréablement et même si il n’y a pas de grosses surprises de fond, il y en a bien assez sur la forme pour se manger une bonne claque.
Quant aux scènes dites « à tendance sexuelle », quelques secondes tout au plus, il faut arrêter avec ça, il n’y a rien d’hors norme sur ce point. Du culte à posséder absolument.

19/01/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/ninjascroll/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s