City on fire (龍虎風雲) 1987

Agréable mais pas incontournable
3-50
Un bon petit polar à tendances gunfights avec un Chow Yun Fat très correct, dévoilant diverses facettes de son personnage de flic mouchard décontracté que l’on ne lui connaissait pas dans The killer ou A toute épreuve. En revanche, un Danny Lee assez quelconque et une histoire ultra classique de hold up qui tourne mal. Rien d’exceptionnel mais agréable pour se détendre, avec en bonus, la scène qui a inspiré Reservoir dogs ou flic mouchard et truands devenus complices se braquent mutuellement (à 4) pour découvrir qui est le traître. Assez loin des sommets tout de même mais juste agréable et pas prise de tête.

23/01/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/cityonfire/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s