Le Temple du Lotus Rouge (火烧红莲寺) 1994

Sanglant, violent mais manque de lumière et de rythme
3-25
De bonnes scènes de tranchade sanglante mais une atmosphère désespérément claustrophobe, des acteurs pas convaincants (évitez comme la peste la vf, fong sai yuk a la voix du pote de fredon sacquet, une horreur) et un manque de rythme flagrant dans les combats, peu d’accélérations, même si ils sont assez modernes et inventifs (notamment le combat final) sans pour autant casser la baraque. Une bonne dose de scènes bien lourdes aussi où ça parle pour pas grand chose. Sympa, particulier mais poussif. L’alliance combat saignant, new school mais peu rapide est spéciale.

01/03/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/burningparadise/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s