Final Fantasy – les créatures de l’esprit (2001)

Grosse claque technique.
3-00
Pour le reste, à dormir debout ou assis. L’expressivité, la rigidité des visages et des corps n’aident vraiment pas à se mettre dedans même si la faiblesse de l’ensemble ne vient pas de là à proprement parler. C’est surtout l’histoire qui, malgré ses originalités formelles, n’a aucune profondeur. On sent bien que les réalisateurs ont focalisé sur la technique pour mieux oublier la construction d’un monde fantastique vraiment attirant et un scénario original qui aurait pu prendre aux tripes. Du coup, grave manque d’immersion. Mais le film garde encore aujourd’hui la marque de son avance technique d’alors.

05/03/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/finalfantasy/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s