Le Magnifique (蛇鶴八步) 1978

Mmouais…
2-00
Prenez l’ambiance et une partie de la trame de Spiritual kung fu, enlevez les fantômes, le comique et surtout le réalisateur, Lo Wei, et vous obtenez Snake & crane : tout le monde court après un bouquin de techniques sacrés, les traîtres sont nombreux et perfides et les combats sont décevants. Jackie s’en tire pas trop mal en maître sérieux et c’est assez rare pour être apprécié ici. Pour une fois, il n’y a pas d’entraînement ni de maître (que des traitres). Dès le début, Jackie est un crac du snake & crane, (cad une main en snake et l’autre en crane). Les décors sont plutôt sympas, traditionnels et variés. Le début a un bon rythme et puis ça s’essouffle largement en premier lieu parce que les combats sont ultra répétitifs et insipides. Plus d’énergie et d’ambiance que dans spiritual kung fu mais des combats qui ne riment à rien, impersonnels et le tout vole en rase motte, à la limite du crash.

14/03/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/snakeandcraneartsofshaolin/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s