Fudoh : the new generation (1996)


Ouiiiii !
3-75

Miike’s est dans la place (et vraiment dans la place pour le coup) pour nous en mettre plein la tête avec éclate garantie. Petit passage à vide pendant le quatrième et le sixième quart d’heure pour des longueurs très typique de Miike avec dialogues creux et moments suspendus inutiles, mais le tout tient oh combien la route pour une fois. Miike sait rester convaincant quant au déroulement de l’histoire et à la mise en relation somme toute succincte mais efficace des personnages, pour mieux se lâcher lors des scènes d’action totalement frappées et jouissives. A la différence d’un Red to kill ou même d’un Ebola syndrome, ou même d’autres Miike trop déséquilibrés entre la lenteur et l’action, l’éclate visuelle est bien là de bout en bout. Ici on ne fait pas les choses à moitié, l’amoralité ne se fait pas dans les mots ou dans une volonté bidon de nous mettre mal à l’aise mais bien dans l’action, ce qui n’apporte que plus de force au récit qui sait garder sa cohérence. On peut donc apprécier pleinement les deux côtés du film, le récit sérieux et construit (mais toujours très ironique) et l’éclate pure et simple parsemé d’humour noir. Très conseillé.

24/03/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/fudohthenewgeneration/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s