La 36ème Chambre de Shaolin (少林三十六房) 1978


3-50
Il y a quelque chose dans ce film culte, une ambiance qui opère, un long chemin qui mène vers l’accomplissement. Le cocon que forme le temple shaolin, protégé des agressions extérieures, est juste plaisant et en tout cas typique de Liu Chia Liang. Tous ces vieux maîtres qui restent immobiles toute la journée en observant leurs élèves apportent une touche de pédagogie naïve très particulière qui fait la couleur de Master Killer, titre américain à l’opposé du message pacifiste du film. Mais ce chemin de la connaissance semble bien raccourci là où il devrait justement être le plus ardu et les étapes/épreuves à franchir se rapprochent un peu des jeux d’enfants, comme à la colo, bardées d’effets de cinéma difficilement crédibles, même si elles montrent bien les aptitudes à développer pour devenir un grand Shaolin et sont décrites comme des épreuves terriblement éprouvantes grâce à l’ambiance générale studieuse assez unique et au rôle principal, Gordon Liu, réellement habité.
Unique car on y retrouve le savoir faire du Sifu Liu Chia Liang déjà réalisateur de La Mante religieuse et par la suite de Challenge of the ninja, Les 8 diagrammes de Wu Lang, Les exécuteurs de Shaolin, Les arts martiaux de Shaolin et tant d’autres, en un mot des références du kung-fu « old school ».

Les chorégraphies kung-fu pian, avec des armes donc, sont intéressantes techniquement mais peu nombreuses et tombent à la fin sans motiver réellement puisque la tension vengeresse a été consciencieusement effacée lors du passage au temple. Elle est encore une fois presque totalement absente comme dans d’autres Liu Chia Liang.
C’est plutôt décevant de voir Gordon Liu ramer pendant un gros début, puis devenir soudainement une bête indestructible qui n’a aucun mal à accomplir son destin et prend même le temps de se la jouer. Mieux encore, c’est Gordon lui-même qui inventera des concepts martiaux au nez et à la barbe de ses aînés.
Il y a quelque chose qui ne va pas dans ce film.

29/03/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/masterkiller/critiques.html

30/09/2010
http://www.senscritique.com/film/la-36eme-chambre-de-shaolin/2691229951006802/critique/drelium/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s