Les anges déchus (墮落天使) 1995

Un film à vivre avec le coeur… et avec les yeux.
4-25
Un bonheur visuel de tous les instants, ambiance sublime, touchante et encore plus immersive grâce notamment à l’objectif de WKW qui tend vers le « fisheye » 180°. Il en résulte une vision déséquilibrée, flottante, distordue, sans barrière, comme dans un rêve. Ambiance des lieux, lumière, photo, graphisme, cadrage, montage, musique, merveille.
Ensuite l’histoire est ce que l’on veut en voir et en tirer. Ce genre de scénario ouvert et avare en dialogues est assez rarement efficace et pourtant, Wong kar Wai oblige, le film se transcende ici par des personnages charismatiques campés par des acteurs époustouflants de présence, tous trois différents et même opposés, mais animés d’une étincelle de vie simplement magnifique.

18/04/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/fallenangels/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s