Naked weapon (赤裸特工) 2002

kinopoisk.ru

Ballets de crétines et troupeaux de crétins

2-00

Film bénéficiant depuis toujours d’un buzz incompréhensible pour ma part. C’est un cat III, sans doute, la morale est mise au placard, mais ça s’arrête là. On est bien en 2002 et la rage hongkongaise des 90’s s’en est allé.

Des jeunettes formées à la dure sous peine de balle dans le crâne s’endurcissent sur une île bourrée de couillus et deviennent des bombes sexuelles (les jeunettes, pas les couillus), condition sine qua non à toute vraie killeuse. Elles se retrouvent obligées de s’entretuer pour qu’il n’en reste qu’une, tout ça me rappelle quelque chose… Trois super fighteuses sont finalement retenues puis violées par des gros molosses histoire de les insensibiliser définitivement aux charmes masculins. Sauvage dans l’idée mais tout ça reste très politiquement correct sans focaliser sur cette scène en particulier, la plus violente, il faut bien le dire.

L’une d’elle, la plus belle, l’héroïne, forcément, plus sensible apparemment, se laisse réconforter quelques secondes par un gentil policier un peu soupe au lait lors de la scène mémorable dite de « L’aventure intérieure » dans une camionnette réfrigérée. Soupe au lait car dans une autre scène mémorable, le gentil policier réfléchit, et oui, et fait un gros dessin avec quatre flèches et un cercle qui lui permet de trouver la solution inextricable, Ouuuuaaahh…….

Bon, ben c’est tout je crois… Allo, des acteurs SVP ! Je suis pas très regardant mais là vraiment. Que fait Cheng Pei Pei dans cet amas de comédiens nullissimes !?

Une scène d’action, le combat final a retenu un peu plus mon attention, sans casser la baraque, on en est loin. Ching Siu Tung a fait tellement mieux… Le reste…. On voit bien qu’elles sont plus habituées à fréquenter les défilés que les tatamis. On prend d’ailleurs bien soin de ne pas montrer ça de trop près et de faire court (un coup de câble avec ralenti et c’est bon) pour ne pas qu’on remarque la faiblesse chorégraphique. C’est tout bonnement incroyable de constater le vent brassé par m3, les coups passent à 2 km pendant 1 bonne minute (and now let’s dance ladies !) et on termine par un coup soit disant destructeur qui ressemble plus à un coup de patte de velours qu’à une patate made in HK… navrant… déprimant.

Quant aux messieurs, une bande de brutes épaisses qui se déplacent en masse et ne savent pas tirer un éléphant dans un couloir avec une artillerie digne de Schwarzy… Rentrez chez vous les gars, ça évitera de vous faire tirer comme au stand de la foire.

Ça plaît sans doute aux amateurs de Guns & Babes. ça peut être marrant mais le pire pour moi, c’est que ça se prend au sérieux. Et puis, il y a Maggie Q toute pimpante surtout…

10/11/2003
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/nakedweapon/critiques.html
maggieqnakedweapon
nakedweapon2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s