Baby Cart II: L’enfant Massacre (子連れ狼 三途の川の乳母車) 1972

L’art de trancher sec sans scénar
4-00
Même ambiance nihiliste que dans le premier opus, mais cette fois, il n’y a plus d’histoire ou à peine. On fait dans l’excès à outrance. C’est vraiment l’enchaînement non stop de défis qui n’ont qu’une issue : la mort de ceux qui les lancent. Bien jouissif dans l’ensemble et bourré d’idées de morts anticonformistes et ultra violentes. On a droit à une galerie gratinée de méchants charismatiques qui pavoisent et impressionnent avant de goûter à la lame et au landau multifonction du loup solitaire. Jouissif pour les combats et la galerie de combattants mais sans intrigue et ultra répétitif dans le déroulement : je pousse mon landau, un ou des tueurs me défie(nt), je le ou les tranche(nt) en deux (secondes) avec une technique différente à chaque fois histoire de régaler le public. Et puis voilà. Les combats sont très nombreux mais toujours aussi suggestifs et rapides ce qui n’est pas pour m’enchanter outre mesure même si ils sont remarquables d’intensité et d’inventivité.

05/01/2004
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/babycart2/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s