The Miracle fighters (奇門遁甲) 1982

MiracleFighters

Un gigantesque pétage de plomb de magie taoïste par Yuen woo Ping
3-50

Yuen woo ping avait déjà commencé à concurrencer la fantaisie de l’exorciste chinois de Samo Hung dans son Tigre blanc, mais alors là, il explose toutes les limites de la logique et du bon sens en nous offrant un feu d’artifice de magie taoïste débilisante façon théâtre chinois.

C’est assurément très grotesque, voir trop grotesque. Pourtant, après digestion, il reste comme une drôle d’image unique et flamboyante de ce film. Un goût qui ne se retrouve que très rarement ailleurs (jamais ?). Miracle Fighters est une kung-fu comédie vraiment à part où le mot d’ordre est : délire maximum.

Yuen woo ping et ses frères se lâchent dans absolument toutes les scènes. Le duo de magicien gâteux (pas tant que ça) est unique. Leung Kar Yan est magnifique, décalé et croustillant et sa consoeur (le frère de Yuen Woo Ping !) n’est pas en reste. Ce film est une pure folie abstraite, étrange et grotesque.

Pour information : le kung-fu au sens strict du terme, ce n’est pas ici en tout cas. Il n’y en a pas une once.

13/02/2004
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/miraclefighters/critiques.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s