Battle Royale 2 : Requiem (バトル・ロワイアルII) 2003

Incroyable nanar ! Défiant toute logique. Indéfendable, certainement pitoyable mais tellement comique pris impérativement au quatrième degré, minimum.
2-00
Comme le premier volet, la première moitié réalisée par Fukasaku est à nouveau très excitante, déviante et folle à outrance, mais bien pire que l’original. La suite, réalisée par son fils qui reprend le flambeau de son père décédé, est totalement imbuvable et je ne m’attarderais pas sur les énormités, de la plus petite incohérence formelle au plus énorme illogisme scénaristique, il faudrait un bouquin de 500 pages pour décrire en détail le vide infernal et ultra réactionnaire de cette guéguerre des enfants contre les adultes assimilée à la guerre des terroristes contre les États-Unis…. Diingue !!

L’ambiance débute exactement de la même manière que le 1 en plus hard encore, y ajoutant un débarquement à la Spielberg. Jusque là, on rigole. Jusqu’à l’assaut de la forteresse, c’était même meilleur que le premier pour ma part, mais la suite, dans la même logique que l’original, stoppe net le rythme effréné pour développer je ne sais quoi de réactionnaire figé… De gros n’importe quoi en fait. Une bande de gamins qui fait peur à une armée entière, au monde entier même, une vision plus large sur l’amitié et la beauté de la jeunesse sacrifiée, et non pas cette fois-ci des amourettes étriquées à 2 balles. Le compteur de survivants continue du reste à compter les morts alors que le scénario s’est déjà perdu dans les méandres des neurones de Riki Takeuchi en rugbyman. Le message a pourtant je ne sais quoi d’humain sous cette crasse mais il est si mal communiqué qu’il est risible voir pitoyable et la bataille finale enterre le tout. Incroyable quand même ce film !!

BR II a tout d’une pop daube vide mais il va tellement loin dans le n’importe quoi qu’il en devient particulier, qu’il échappe à toutes les règles de sa fondation. Le charme de sa con-nerie ambiante agit à la fois malgré et grâce à son explosion de concepts aussi conformistes et risibles que révolutionnaires et enragés.

06/04/2004
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/battleroyale2/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s