Le Crochet mortel de shaolin (十字鎖喉手) 1978


Sympathique kung fu SB involontairement comique
3-00
David Chiang vit sereinement dans la campagne chinoise avec sa sœur et son père qui leur enseigne depuis leur plus jeune âge la technique de la « main bloquée shaolin » qui consiste à un étranglement par derrière. Arrivé à l’ultime stade de maîtrise de cet technique, le père félicite son garçon et lui offre des protections pour les côtes, seul point faible en cas de contre-attaque. Le jeune homme et sa sœur s’absentent un moment histoire de goûter aux joies de la campagne. C’est à ce moment qu’un vieil ami du père passe faire une petite visite à l’improviste. La rencontre est enthousiaste car ils ne se sont pas vus depuis longtemps, mais le sourire va vite laisser place à la traîtrise la plus infâme. Il est poignardé par surprise sans pouvoir se défendre. David Chiang et sa sœur découvrent l’horrible méfait. Pendant que sa sœur s’effondre en larmes, le fils contient sa colère et jure de venger la mort de son père. Destination la Thaïlande d’où l’assassin proviendrait. David le retrouve dans un hôtel en compagnie d’une joyeuse prostituée peu pudique, un coup de « main bloquée shaolin » et il apprend la vérité : le commanditaire serait un riche homme d’affaire respecté (Lo Lieh). Sous cette couverture, se cache un trafiquant et une histoire bien plus trouble qu’il n’y paraît, une histoire de famille… Le fils vengeur va tenter d’y voir clair en s’introduisant dans le cercle du businessman en tant que garde du corps. Il déclenche par la même occasion la jalousie du garde du corps attitré (Michael Chan Wai man). De son côté, la soeur de David décide d’attaquer plus directement le maître Lo Lieh.

Un kung fu bien classique donc, mais qui dispose d’un rythme soutenu, aux situations diverses, qui emprunte à James Bond et maintient une intrigue sympathique ou énervante selon l’humeur. En effet, David Chiang trompe sans cesse Lo lieh et accuse Chan Wai Man d’être l’assassin masqué qui rôde la nuit depuis un certain temps. Il faut donc aimer les films à quiproquos où la vérité échappe toujours aux personnages importants. D’ailleurs la vérité ne se révèle vraiment que dans la dernière partie, de façon originale même si assez prévisible. La relation entre Lo Lieh et David cache un lourd secret que l’on découvre avec plaisir au fil du métrage, malheureusement toujours avec un léger temps d’avance.

Le kung fu n’est pas mauvais ni vraiment bon d’ailleurs, on est dans une bonne moyenne énergique, pas trop crispante mais peu novatrice. David Chiang, légèrement bouffi, est en bonne forme mais toujours pas un grand combattant, au contraire de Chan Wai man, très technique, mais volontairement vulnérable ici.

Les petits plus sont pourtant là et placent shaolin handlock en bon petit kung-fu SB à découvrir : des extérieurs nombreux, l’ambiance thaïlandaise sympathique (les temples, les pagodes, les danses, etc), le rythme agréable, les cascades à moto et en bateau, les combats assez nombreux et habilement parsemés, les petits twists de scénarios et les acteurs convaincants tous dans un registre très sérieux. Et pourtant, agréable cerise, ils sont plutôt drôles à ne rien entraver d’une histoire assez claire, à enchaîner des cascades en accéléré (la moto et les pagodes foncent à toute allure comme dans les vieux James Bond), à se cacher la vérité, se poursuivre, se détester et s’aimer.

Un cercle de personnages restreint, un scénario un brin bancal mais vraiment sympa. Un bon petit divertissement au charme bien particulier et le dvd celestial est comme toujours irréprochable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

27/04/2004
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/shaolinhandlock/critiques.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s