Les 3 samouraïs de Shaolin (糊塗三俠客) 1978

3shaolinmusketeers
Du gras de chez gras.

0-25
Oulala, ce kung fu est une comédie ultra cabotine et crétine de bout en bout. 3, 4 combats quelconques, mauvais et surtout très secondaires. Le principal, c’est 3 gaillards qui se font passer pour des grands sabreurs et escortent une damoiselle jusqu’à son futur mari. Trio de charlots crétins, ils enchaînent les blagues foireuses à la vitesse d’un lancer de peau de banane. Le titre alternatif des « mousquetaires » vient du fait que comme dans le roman, le plus fort des mousquetaires est en fait le quatrième laron qui suit discrètement le trio de tebés. Il intervient notamment pour ridiculiser Lo Lieh en caméo (!!!), qui repart nu en courrant avec des bambous comme cache sexe (!!). Autre caméo, Leung Kar Yan (!!) qui joue un méchant ridiculisé à son tour par une autre sabreuse qui suit la troupe discrètement pour mieux la trahir l’heure venue…
Enfin, comme dirait Guesar, je n’ai pas la force de vous en dire plus tant c’est crétin à en mourir. Du début à la fin, ce n’est que cabotinage et crétineries même pas digne de la version des Mousquetaires faite par les Charlots. Et alors le titre « les 3 samourais de shaolin » est un sommet dans le genre des titres qui ne veulent rien dire puisque ni samourais, ni shaolin ne sont là.

Je pensais avoir vu le top du crétin avec Magnificent natural fist ou Fearless master mais force est de constater que là, on est encore plus bas.

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/threeshaolinmusketeers/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s