Fantasmes (거짓말) 1999

ç’est chiaaaant !! Du cul façon Dogme pour rien.

1-25
J, proche de la quarantaine, rencontre Y, jeune vierge de 18 ans qui cherche à perdre son hymen avec un homme expérimenté. Leur relation va vite tourner au règlement de comptes sexuel, où toutes les audaces les plus taboues sont permises. Pour adultes seulement?

Le genre de soupe reality cul axé sado maso, caméra à l’épaule, qui ne mène à rien, laisse de marbre et s’oublie très vite. Les bons acteurs n’empêchent en rien le constat final : une fois la passion de la première fois consommé, la suite n’est plus qu’une recherche infructueuse de deux citadins pas attachants qui n’ont rien à offrir. On ne s’ennuie même pas plus que ça mais rien ne percute vraiment. Pas de surprise. Fantasmes reste le cul entre « l’Empire des sens » pour la recherche des limites érotiques, « Les idiots » pour la mise en scène et « Visitor Q » pour la sado maso. Trois films coup de poing, où sont utilisées ici toutes les convenances.

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/fantasmes/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s