Loving you (無味神探) 1995

Ah, AH Ah ! Je me gausse.

1-50
Polar mélodramatique ultra mou du genou et surtout un scénario cul cul fais dodo. Reste la première et la dernière scène sympas surtout la première poursuite. Au milieu, une pauvre histoire de Lau Ching Wan qui perd les sens de l’odorat et du goût en voulant trop bien faire son métier de flic intègre, flic vulnérable sur qui il faudrait pleurer, pas du tout mon rayon. Coincé entre la mauvaise romance, l’action assez bonne mais bien trop timide, et surtout une sensiblerie qui véhicule deux grosses tonnes de passages mielleux où tout est couru d’avance, Loving you, ç’est du flan et pas du Yabon.

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/lovingyou/critiques.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s