Bruce Lee Fights Back from the Grave (1976)


Bruceploitation bien collant avec gweilos à foison en bonus.
0-25
Voici un autre bruceploitation bien piteux relevé d’une pichenette (une lampée même) nanarde pour remonter le niveau pitoyable. Rumeur persistante, étonnante, et supputations jamais corroborées, sous le pseudo asiatique du réal se cacherait en réalité Umberto Lenzi… !?

Bref, Bruce K Lea (encore un autre fake pire que les autres*) débarque aux States (d’où le aka « streiinger »), se ballade dans les quartiers de Los Angeles avec les cendres en boîte de son père (Bruce Lee ?… ^^) attachée en bandoulière devant lui (au moins 20 minutes comme ça), puis rencontre une jeune gweilo qui s’avère être une performance d’interprétation minable à elle toute seule. ça blaude, ça blaude (il veut retrouver un vieux pote qui comme par hasard est devenu une crapule qui va se faire tuer deux minutes après). Et donc, Bruce devient témoin génant et géneur.

Les combats arrivent contre un black masqué en combinaison batman ninja noire, combat nanar sympa, un cow boy qui a bien de la chance de ne pas se tuer lui-même avec son flingue tant il est mauvais avec (il le laisse tomber ce con mouahahaah), un (faux) indien aussi, puis une bande de gweilos divers et variés menée par un énorme catcheur mexicain (ça c’est nanar : ils sont dans une casse déserte en banlieue, Bruce se fait la bande, le gros sort de sa voiture, défie Bruce, Bruce dit ok amène toi, et ils se retrouvent en un claquement de doigts sur un ring de boxe pour se bastonner !!!!). Puis ça se termine dans le désert, ambiance destination finale d’un road movie du pauvre et un duel contre la crapule sans intérêt à côté d’une carcasse de bagnole et d’une caravane (si je me souviens bien)… Ah non, c’est une fourgonnette ! Vu sur la dernière photo. >_°

Bon, ça peut sembler sympa sur le papier mais c’est pitoyable, somnifère à mort, les combats sont archi nuls, bref, grosse profondeur…. Mais bien nanar assurément à partager sans modération à plusieurs et bien conditionné.

En bonus, la galerie photos qui va bien avec le niveau puisqu’elles sont prises à l’arrache devant la télé. ^^

cinemasie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

* Bruce K. Lea aka Jun Chong est sud-coréen et depuis devenu maître respecté de son école de Tae Kwon Do, tout de même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s