Cross the river (過江) 1988


Un 2eme vcd qui remonte le niveau nanar bis en flèche mais ça ne suffit pas.
1-00
Encore un film indépendant du Cheh en fin de vie, en coopération avec la Chine, un cast plein d’artistes de l’Opéra de Pékin dont Dung Chi Wa, premier rôle dans de nombreux opéras à l’époque, et que l’on retrouvera dans Great Shanghai 1937, Slaughter in Xian, Ninja in Ancient China, Hidden Hero, Go West to Subdue Demons, bref le dernier héros Chehien de cet ultime rush de 6 films Sino-HongKongais. Plus important, il sera repêché par Stephen Chow pour jouer le boulanger martial de Crazy Kung Fu.

Chang Cheh a toujours été très intéressé par l’Opéra de Pékin et sa singularité, il le montre encore une fois en reprenant sa scène clef de Vengeance, reprise aussi dans Slaughter in Xian. Encore une fois donc, un parallèle vaguement relevé par un ralenti typique est pondu entre une scène de mort sur la scène et une vraie mort, et Cheh nous en remet même une deuxième couche sur la scène cette fois-ci.

1936, la pression japonaise éclot et le gouvernement chinois est violent et corrompu. Une troupe de l’opéra cherche à échapper au courrou d’un puissant gouverneur pourri, à son armée et à la police verreuse jusqu’à l’os afin de rejoindre Chungking puis Hong Kong. RAS pour le premier vcd, Cheh remixe toutes ses ficelles avec une maladresse piteuse digne de la gâterie et un cast insipide de non acteurs au possible. Le deuxième vcd démarre enfin l’escapade finale pour ne plus s’arrêter avant la fin. On a assurément droit à une sacrée partie de bis nanar complètement décérébré, incohérent, mal fichu, fauché, primaire et j’en passe. Les artistes de l’opéra ne sont pas mauvais, Dung Chi Wa le héros en tête, qui chorégraphie des joutes simples mais efficaces, en dessous des standards de l’époque tout de même. Mais la mise en scène est infernale, mal montée, mal raccordée et pauvre dans tous les sens du terme. Deux ninjas accessoires ne font que passer, la poursuite passe par un lot de situations débiles. Bref, rien à part une place de choix à réserver en programme de soirée bis.

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/acrosstheriver/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s