Le Sang des Héros (The Blood of Heroes) 1988

Critique aveugle mais un bon gros coup de coeur.
3-75
Aaaah, quel succulent souvenir que ce film d’aventure post apocalyptique, où un grand Rutger Hauer en pleine période SF post nuke, une superbe et incisive Joan Chen mais aussi un Vincent D’Onofrio en phase d’éclosion et quelques autres nous emmènent dans les profondeurs d’une cité souterraine crasseuse où subsiste un dernier espoir de luxe et de confort. Avec ses folles parties de rugby avec tête de chien à planter sur un piquet où tout est permis à la manière de Rollerball ou du rug-ball de Cobra croisés avec la sécheresse du désert Australien, sa panoplie de costumes rapiessés aux designs charismatiques à eux seuls, Le sang des héros est une référence du B movie post nuke pas prétentieuse pour un sou, qui sait s’attacher à chaque personnage, décrire un avenir sans espoir, une motivation inextinguible pour la survie, tout en offrant une dose conséquente et gouleyante d’action avec ses superbes parties rageuses et violentes dont le summum est atteint lors de la rencontre finale contre l’équipe première réputée invincible, menée par un colosse néanderthalien mémorable.
Et ce temps décompté à coups de cailloux sur une plaque de ferraille… Du culte.
Ajoutez une excellente bande musicale sombre et tribale et une mise en scène épurée sans chichi.
Un B movie beau, mélancolique, violent et sec, une perle pauvre de l’époque.

Y a même un championnat de Jugger tellement le film a eu son petit impact :

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/thebloodofheroes/critiques.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s