Natural City (내츄럴 시티) 2003

Une grosse bouse naturellement.
0-50
Et dire qu’on fournit des millions pour faire des bouses pareilles, ça fout la rage. Encore une fois, le cinéma SF/anticipation/action Coréen anihile toutes les belles références dont il s’inspire pour livrer un objet plus flasque et ridicule qu’un tétard sorti d’une mauvaise série télé SF du dimanche après-midi. Sous un amas esthétique qui n’a de réussi que ce qu’il pompe sans vergogne à Blade Runner, l’objet amorphe paresse au fil d’une romance d’une inconsistance rare qui n’a de probante que ce qu’elle pompe sans vergogne à Blade Runner, bis. Une histoire qui n’a, comme d’habitude dans les blockbusters coréens, absolument rien d’original à raconter sorti de son fil rouge rachitique lui aussi affreusement mal déroulé. Ne reste qu’une simple suite d’effets de style formels mais les responsables ne se gênent pas pour autant, enchaînant les ellipses héroïques interminables et les latences auteurisantes reposées sur du néant à en devenir malade (la dernière demi heure est inregardable), sous une pluie made in Corée, boursouflées de ralentis pesants, de 12 images / secondes périmées depuis des lustres, d’un montage mongolien (niveau scène d’action, j’ai rarement vu pire), et pour finir et insister, d’une organisation narrative totalement inexpressive, comme vidée de toute substance. Constamment, l’impression que le réalisateur passe complètement à côté des enjeux et du thème qu’il aborde surnage, comme si le film s’enfoncait dans la boue mièvre sans rien capter. Le personnage du Doc Giro, repompe éhontée de l’ingénieur associal de Blade Runner, fait vraiment pitié, et le seul vrai twist du film (spoiler *** Gyro et Cyper sont la même personne***) est livré par une assistante presque cabotine lors d’un mattage sur écran qui laisse de marbre. Même si les acteurs semblent impliqués, les moyens généreux et la photo lêchée, Natural City reste froid et rigide comme un iceberg, englué dans une romance dont on se carre méchamment. Une grosse larve SF à baffer, tout juste bonne à sauter à pieds joints sur le dvd.

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/naturalcity/critiques.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s