La Mission Fantastique (迷你特攻隊) 1983

Comme James Bond, Rocky, Fu Man Chu, Snake Plissken et compagnie sont trop occupés, on décide d’engager Jimmy Wang Yu pour délivrer 4 généraux qui s’avèrent finalement n’être que 3. Dans cette mission, Wang Yu va rencontrer diverses personnalités atypiques dont une bande éclectique menée par Brigitte Linn qui prend vite le relais du personnage principal. S’en suivent de nombreuses péripéties abracadabrantes.

Gros nawak action / Benny Hill incompréhensible mené à 200km à l’heure.
2-50
Jackie a bien fait un paquet de films nawaks mais là… Remarque c’est Chu Yin Ping qui réalise donc ça promet d’entrée.
Alors des Anglais chinois en kilts, des amazones ninjas cannibales, un petit zombie sauteur vite fait histoire de, et le summum, une horde de Luxembourgeois nazis samouraïs footballeurs américains chinois chevauchant des bagnoles de Mad Max (« mais c’est le Paris-Dakar traversant la Corèze ! ») contre un groupe de 6 mené par la jeune et belle Brigitte, et autour un paquet de personnages qui ne font que passer et disparaissent aussi vite dans les affres d’un scénario pondu en deux secondes, uniquement voué à l’action et au comique Benny Hill teinté de références filmiques plus ou moins évidentes.

Ce n’est pas forcément Jackie, plutôt présent finalement, mais surtout Jimmy Wang Yu, présent à peine 5 minutes en tout, et Adam Cheng (1 minute), qui laissent volontiers leur place de bon coeur vu le niveau. C’est survolté, débile, c’est purement n’importe quoi de bout en bout, et c’est pas mal nul aussi, avec une vf forcément du même niveau. Mais bon, Brigitte Linn qui virevolte déjà partout, Jimmy Wang Yu et Jackie Chan perdus au milieu du foutoir qui nous gratifient tout de même d’un court combat final bien excité, épée contre mains nues s’il vous plaît, c’est forcément culte quelque part, même si on ne sait pas toujours où exactement. Un « film » fortement déconseillé aux fines bouches en tout cas.

Historiquement, c’est aussi l’intermède de Jackie entre ses petits films avec Lo Wei et la Golden Harvest, passage facilité par Wang Yu servant de compresse grâce à ses relations avec les triades elles-même à la solde de Lo Wei lui-même prêt à intimider Jackie par des moyens peu reluisants. La récompense pour Jimmy : Jackie dans ce film. Bref, en dehors comme en dedans, ce film : c’est le bordel total.

Spoiler (mouaahahah ! spoiler pour un truc pareil…) : Non, en fait le summum, c’est plutôt que c’est une comédie mais que tout le monde y passe sans vergogne et avec le sourire, délice du nawak HK jusqu’auboutiste. Un détour par la galerie photos s’impose!

ps : on a aussi droit à la Wolf devil woman Pearl Cheung Ling en bonus… Et ça ne m’étonne pas d’elle.

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/fantasymissionforce/critiques.html

castmissionfantastique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s