La Reine de la Magie Noire (Ratu ilmu hitam) 1983


Murni (Suzzanna) est amoureuse du prince Kohar et lui offre sa virginité. Plus tard, il trahit son amour puis l’accuse d’avoir ensorcelée sa future épouse Baedah (Sofia W.D.). Murni est alors jetée du haut d’une falaise par les gens du village et atterrit dans les bras d’un sorcier (W.D. Mochtar) qui va l’aider à se venger des villageois. Elle devient alors la Reine de la magie noire.

Une bonne référence du genre à l’Indonésienne avec une troublante Suzzanna.
3-25
Je le conseille. Une Suzzanna réellement étrange en prêtresse sadique et une vraie mise en scène de tension avec notamment une scène où le prêtre islamiste exorciste (le penchant taoïste version indonésie) combat à distance le sorcier maître de Suzzanna (l’indéfectible WD Mochtar) à grands renforts de secousses sismiques et de suthras spirituels. L’un est dans un temple abandonné, l’autre dans sa grotte lugubre, et le duel de forces obscures fonctionne franchement bien. Mais, ce n’est pas tout. Du gore dispensé sans retenu par une femme, un rythme crescendo, une histoire qui tient la route, et une reine de la magie noire clairement charismatique. Bref, un bon moment qui prend tout de même son petit temps pour décoller. Sans pousser l’exigence trop loin, c’est un vrai film culte made in Indonésie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s