Chocolate (ช็อคโกแลต) 2008


Le final !!! 0_0
3-00
ça ne vole décidément pas haut chez les tataneurs Thaïlandais, ça aurait même tendance à voler de plus en plus bas, mais qu’importe, Nitcharee monte en puissance au fil des combats et assure clairement la prestation. Même s’il manque un brin de vitesse et de vrais bad guys en face (aucune résistance ennemie à l’exception du final), Nitcharee est très fluide et dégage un aplomb qui fait plaisir à voir. L’idée générale vise aussi à rendre hommage à une personnalité martiale dans chaque scène et ce n’est pas seulement Tony Jaa avec « Ong Bak » et « L’honneur du Dragon » qui sont lourdement référencés ; en effet Nitcharee apprend son art martial en matant Tony à la télé, comme dirait l’autre, si mon aptitude au combat tenait au nombre de films martiaux que j’observe en détail, je serais une bête martiale ! ; mais c’est aussi Jackie Chan (un combat rappelle fortement le finale de Dragons forever), Bruce Lee (lui aussi observé à la télé puis caricaturé) et Jet Li qui sont méticuleusement réappropriés. La copie est donc peu discrète mais les moyens mis à disposition des combats sont visibles et conséquents et le final le prouve avec une force brutale remarquable. Des chutes de 3 étages comme ça, à la chaîne qui plus est, au milieu d’un combat de surcroît, méritent le respect éternel.

Le reste du film est bien entendu anecdotique au possible.

http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/chocolatemovie/critiques.html
chocolate2

chocolate3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s