Waterloo (1970)

waterloo1970aa

Guerre et poussière

3-50

Je suis dur (peut-être) mais c’est mon ressenti. C’est long… C’est lourd et pas super prenant. Pourtant historiquement, reconstitutionnellement, Rod Steigerement, c’est balèze. Niveau bataille, 20 000 figurants, ça se voit, jusqu’aux travellings aériens pour capter l’étendue de la chose, des chevaux par centaines qui se crashent violemment, des explosions de canons à enfumer tout l’écran, et au milieu de la boue et du chaos, le Duc de Wellington et Napoléon pensifs, stratèges, en proie aux doutes, habités, tout ce qu’on veut.

Donc oui, c’est un film imposant, voire important, et la critique de Pedro_Kantor le montre en beauté, il y a de quoi prendre pour l’amateur de soldats de plomb, de mental de grands Hommes, d’histoire réaliste et de tactiques guerrières, mais je ne sais pas, ça a du mal à se tenir et à retenir franchement l’attention. C’est le bordel cette bataille de toute façon. Plus de la moitié du film la dépeint heure après heure mais je ne suis jamais rentré réellement dedans, d’autant que l’on en connait parfaitement l’issue. Non seulement, le cadre est boueux, embrumé, enfumé (c’est réaliste mais à un moment on ne voit juste plus rien), mais de plus la caméra alterne très gros plans flous entremêlés et plans très larges surchargés offrant autant de prises remarquables que d’autres beaucoup moins maîtrisés. Sans compter ce quelque chose de froid comme la pierre, de Russe au milieu, l’importance égal donné au corps guerrier en lui-même et à ses hommes, qui n’est pas parvenu à piquer mon intérêt, à me convaincre de la présence réelle de l’un et de l’autre.

Ce film de stratégie militaire par excellence se concentre pourtant volontairement sur Napoléon et le Duc de Wellington de manière froide, profonde et torturée, comme les chefs de guerre qu’ils sont pour mieux nous faire ressentir leur for intérieur. Mais leur passion guerrière ne m’a pas intéressé plus que ça. Tout est d’ailleurs centré autour des enjeux de cette bataille et les évènements la précédant sont enjambés à vitesse grand V. Je trouve que la réalisation est visiblement trop concentrée sur l’énorme mécanique logistique de cette reconstitution plus que sur l’émotion, l’absurdité et le doute qui règnent en chacun et qu’elle tente pourtant de mettre en lumière. Au final, même si Rob Steiger est « on fire », Christopher Plummer impeccable, et que le film sent très fort la crasse meurtrière et le clash entre l’héroïsme patriotique et le ridicule meurtrier de la guerre, il manque une unité émotionnelle pour vraiment bien faire tenir le tout. Les personnages sur lesquels le réalisateur se concentre sont finalement noyés dans les explosions et la fumée plus que cernés par la mort comme on voudrait nous le montrer. C’est bête à dire mais le manque de mutilés et de carnage empêche aussi de croire totalement à cette reconstitution, quoiqu’il en soit monumentale, au moins du côté logistique.

Certaines répliques m’ont aussi semblé tout à fait déstabilisantes et inadéquates (par exemple le soldat qui sort des rangs et hurle « Pourquoi nous entretuons-nous ? c’est trop bête ! », ça ne colle pas à ce moment là). On ne s’est pas attardé plus que cela sur la vie de ces hommes jusque là, on nous a plutôt montré Napoléon. Du coup, les scènes finales qui veulent nous faire ressentir le cœur de ces hommes sont anesthésiées par la froideur déployée avec force telle une chape de plomb depuis le début. Les Hommes ne m’ont pas touché. C’est sans doute une démarche volontaire de dénonciation, Napoléon n’est forcément pas un joyeux humaniste, mais je ne suis pas convaincu. C’est mon avis. Ce sera peut-être mieux avec Guerre et Paix du même réalisateur.

http://www.senscritique.com/film/Waterloo/critique/7300616
waterloo1970

waterloo1970b

waterloo1970c

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s