Le Territoire des loups (The Grey) 2011

leterritoiredesloups

Glande avec les loups

2-00

Olala, je vais faire mon troll comme les loups parce que c’est pas possible un film comme ça quand même. Je veux bien qu’il y ait une bonne scène de vertige et une petite brochette survival de six morts diverses mais c’est tout et ça sert à rien, y a pas d’histoire ! Donc, y a pas un pet de tension. On s’en fout méchant. En plus, c’est pas cohérent une seconde. « Les survivants », qui est un téléfilm en gros, est beaucoup plus crédible.

Survivre à un crash d’avion à 600 km/h, admettons s’il y avait beaucoup de neige pour amortir, mais les loups quand même. C’est un concert nocturne le film ou quoi ? Silence, hurlements, silence, hurlements, et c’est tout. C’est bien connu, les loups ne s’attaquent qu’à un homme à la fois. Mais là, c’est la surexploitation du dicton. Les loups font la fête à côté la plupart du temps je ne vois que ça. Et de temps en temps, si t’es sage, t’as droit à 3 secondes d’un loup qui s’énerve. Même que c’est super parce que tu comprends rien tellement la caméra elle bouge mais c’est pas grave, c’est comme si t’étais dedans… De toute façon, souvent, ce n’est même pas la faute des loups, ils glandent trop. Le dernier gars, il se vautre dans la rivière (du coup les loups se cassent, ils sont trop morts de rire…), et là hop, il dévale sur au moins 50 cm de profondeur mais la caméra elle, fait comme si elle était dans une machine à laver, tout ça pour arriver commodément à la scène bien connue du gars qui se bloque un pied sous l’eau… Non quoi. Pipeau en masse.

La meute doit contenir une trentaine de loups au bas mot vu le nombre de hurlements qui déchirent la nuit. Résultat, Camahan se permet de la psychologie de comptoir, de la scène de campement et du gros plan contemplatif inutile par camions, très confiant avec la tension supposée de la nuit, du froid qui frappe et des loups qui rôdent… Hé oh mais non, on se fait chier là vieux !

Mais, il contemple quoi le gars merde ? La beauté de la nature ? Regardez j’ai mis ma caméra là, c’est chouette non ? C’est pareil pour la scène du premier gars qui meurt dans l’avion. Au moins 2 minutes d’agonie pour bien te faire sentir le truc… C’EST COMPLÈTEMENT GRATUIT ! Si c’est pour nous faire avaler que Liam est dur mais sensible et qu’il faut profiter de l’air que tu respires, pour moi, c’est complètement raté. Il ne reste que le paysage. Je n’ai jamais vu Liam Neeson dans un personnage aussi inintéressant. Sa personnalité de trappeur suicidaire aurait pu apporter autre chose que la simple mise en avant de ses qualités de boyscoot. Les autres gars, je les ai déjà oublié.

***spoiler mais on s’en fout***
Et la fin est complètement navrante, le réalisateur n’ayant pas le cran de faire mourir son héros dévoré ni la solution ringarde du happy end démodé, il prend le plan fixe du regard de Liam bien paresseux cautionné par le poème de survie de son père et sa femme décédée qu’il se souvient par flashback le reste du film. C’est beau tu vois, il est constamment à la limite entre son désir de mourir et l’envie de se battre pour survivre… Pipeau !!!
***spoiler***

Entre les personnages vides, l’épilepsie de l’action avare, les loups accessoires et la contemplation somnifère, il reste bien un petit quelque chose du blockbuster potable (les scènes où Liam est tiré du sommeil sont sympas) mais c’est vraiment faible. 2, c’est gentil…

ps : Ah oui, mention pour le saut de la falaise totalement aberrant.

http://www.senscritique.com/film/Le_Territoire_des_loups/critique/12209554

leterritoiredesloups2

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s