Mortuary Blues (尸家重地) 1990

mortuaryblues

Alex sans drap
3-00

Je ne le conseillerais pas forcément à une âme innocente des comédies les plus grasses hongkongaises mais lorsqu’on a apprivoisé la chose, c’est la porte ouverte à une masse de films qui mettent gentiment de bonne humeur tant on apprécie retrouver cette ambiance débile si typiquement hongkongaise.

Mortuary blues, c’est un enchaînement de petits sketchs comiques sous une allure de petit film d’aventure reprenant pour la énième fois une chasse au trésor, caché dans un temple maudit gardé par un vampire et ses quatre nymphes fantômes qui prennent vie à la lumière de la pleine lune. Ce qui nous vaut l’inévitable scène remixée pour la énième fois où les fantômes sont combattus puis s’arrêtent, puis repartent à l’attaque, interrompus par nos héros qui les recouvrent de vêtements pour qu’ils ne voient plus la pleine lune. uhuh. Problème, il manque un haut pour tous les couvrir, d’où jeu de la chaise musicale là aussi très exploitée dans le genre, jusqu’à ce que Sandra Ng se décide à ôter son haut, et d’en profiter dans le même temps pour draguer poitrine devant (plan américain adéquatement resserré, je vous rassure) Corey Yuen en héros policier auto-dérisoire.

Mortuary blues, c’est donc une ghost comédie sans kung fu très concentrée sur les blagues scato aussi. Je prendrais pour exemple la scène où toute la troupe d’opéra à mangé un truc qui les précipitent tous à la grosse commission. A un moment, y a plus de place vu qu’ils sont déjà à cinq dans les mêmes chiottes (hey mais comment t’as fait toi ? J’ai des petites fesses…), donc Charlie Cho sort dehors et va sous le pont indiqué où une grappe de coliqués s’affaire à se tenir à une rambarde pour se soulager du haut du pont. Charlie arrive, demande une petite place… Et la rambarde pète…

Autre exemple, lorsqu’ils sont prisonniers du temple et que les murs se rapprochent. Après être devenu tout vert en fumant une herbe bizarre, Alex To devient tout marron après avoir été mordu par un serpent et est pris de convulsions inopportunes alors qu’il doit désactiver les pièges qui se resserrent sur ses amis. Alex les ayant bien embarrassé, Corey demande alors à Lowell Lo et David Lo (encore une belle paire de cabotins ceux-là) de taper Alex s’il bouge ou parle. Alex pète… Il se fait taper dessus… Plus tard Lowell pète à son tour, David demande à Alex : « t’as pété ?! », Alex dit « non, c’est Lowell », et Lowelll dit « oui, c’est moi mais tu viens de parler ! », et ils retapent Alex…

Voilà, voilà… (Mais ça marche beaucoup moins sans le voir hein…)

J’ai pourtant déjà prévenu je crois, que l’humour HK 100% lourdingue je suis pas le meilleur client, mais bon je suis un hardcore clairement, et quand ça commence à bien s’enchaîner et à partir en gai n’importe quoi, il y a un moment où je me mets à cautionner aussi et même à rire, surtout si il y a des fantômes et un petit côté Indiana Jones. Et Jeffrey Lau n’est pas le dernier à pouvoir réussir ce coup.

Bon, le cast cabotine vraiment comme des ours hein, Sandra Ng en tête, faut être rôdé. Mais j’ai ri et le gros passage dans le temple maudit avec les murs qui bougent et la plongée sous-marine s’ajoutent à la petite ambiance typiquement carton pâte du pauvre mais charmante. Il y a largement pire et ça reste assez joyeux pour mettre de bonne humeur tout ça, 150ème degré requis.

Dommage que le démon ne s’en mêle vraiment qu’au final, sympa mais tout petit combat avec détournement de câbles, on aurait pu se rapprocher des poids lourds du genre avec un peu plus d’action, mais c’est un plaisir coupable tout à fait justifiable.

http://www.senscritique.com/film/Mortuary_Blues/critique/7512148


Source des captures dvd : http://pyromania666.blogspot.fr/2009/09/blog-post_13.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s