La Ville abandonnée (Yellow Sky) 1948

Une bande de pilleurs de banques traverse un désert pour fuir les représentants de l’ordre. Ils arrivent dans une ville fantôme ou un vieil homme et sa fille cherchent désespérément de l’or…

yellowsky

Last sunset on yellow sky

4-50

Excellentissime.

C’est ténu de noter un bon western quand même… Prenez par exemple « El perdido » découvert juste avant, objectivement pas toujours léger dans son approche, pas mal salopé par le montage mégalo de Kirk apparemment mais aussi à cause d’un Dalton Trumbo pas très motivé au scénario et d’un Aldrich très occupé ailleurs selon Kirk, objectivement, c’est moins bon que « Yellow sky » alors qu’il est pourtant osé dans sa façon totalement perturbante de traiter l’inceste et très intéressant dans tous les aspects psychanalytiques traités par Aldrich, un peu comme « 40 tueurs », avec un fond bien fourni, et Dorothy Malone est waow tout comme la jeune Carol Lynley à son niveau. Bref…

« La ville abandonnée » est beaucoup plus direct, carré, précis. Le script ne s’éparpille pas et passe plus facilement pour une simple aventure solide comme « Le trésor de la Sierra Madre », une histoire d’or qui fait monter la tension, mais au lieu de s’enfoncer dans la psychanalyse à outrance pas toujours subtile, genre « Le jardin du diable« , mmh désolé, William Wellman te déroule ça mais alors c’est juste sublime, parfaitement réalisé de bout en bout, tellement évocateur de sentiments sans en dire trop, juste par l’image. Pourtant, il y a un happy-end à la noix au contraire de « El perdido »…

Mais même avec un cadre volontairement étouffant et Gregory Peck, vraiment j’ai du mal à ne pas vouloir lui botter le c…, à la place de l’énergie d’un Kirk Douglas, la mise en scène est d’une unité, d’une beauté et d’une efficacité redoutable, très sensorielle. Le noir et blanc est tout simplement sublime. Anne Baxter n’arrive franchement pas au niveau de présence de Dorothy Malone dans « El perdido » mais le script est si efficace que son personnage en devient aussi fort, magnifié par des gros plans en clair obscur par moments hallllucinants. Richard « Dude » Widmark surtout, est impeccable et les seconds rôles parfaitement développés et utilisés sous toutes leurs facettes ce qui manquait beaucoup au film d’Aldrich.

Bref, y en a un qui est objectivement moins bon que l’autre mais pour bien, il faut voir les deux… Pour bien, faut voir toute la filmo d’Aldrich et de Wellman aussi… C’est cool les bons westerns… Celui-ci est un régal. Merci @reno.

http://www.senscritique.com/film/La_Ville_abandonnee/critique/18298389
yellowsky2

yellowsky3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s