Shinobi (2007)

En 1614, le Japon est dirigé par les Shoguns qui ont su unifier le pays en imposant la paix. Pour en finir avec les années de chaos, le Shogunat décide de mettre un terme à la rivalité existant entre les clans Iga et Koga, deux familles ninja rompues à l’art ancien du shinobi, dernier vestige du passé guerrier des Japonais. Profitant de la haine ancestrale existant entre les deux familles, le premier Shogun oblige les chefs des deux tribus à désigner respectivement leurs cinq meilleurs guerriers pour un combat à mort au terme duquel sera désigné l’héritier du royaume. Ainsi se voit scellé le sort d’Oboro et de Gennosuke, les héritiers des deux familles Iga et Koga qui devront choisir entre leur amour et la mort pour l’honneur de leur clan.

shinobi

Shinobi te fera du bien

3-25

J’ai été un gros enfoiré avec ce film, je le reconnais… Ça refoule la pop daube à plein nez aussi. De jeunes mannequins à la peau d’éphèbe numérique et aux coiffures qui comptent plusieurs heures d’élaboration et de gels divers, des vêtements impeccables en toute circonstance, des interprétations dignes de sculptures, une photo et des moyens direct-to-video pas évidents. Baignant alors à plein dans la fulgurance des combats hongkongais et taïwanais, je fustigeai cette romance fashion et n’y vis que propos anecdotique et combats de synthèse foireux et rachitiques.

Bien m’en a pris de le revoir, c’est tout simplement une des meilleures pop daube nippone sortie en fait… Je dirais même que c’est un vrai film plus. Adapté du roman Kōga ninpō chō lui-même décliné dans Basilisk et Ninja scroll, Shinobi n’a certes pas de combats à rallonge mais présente un affrontement 5Vs5 non voulu entre deux villages reculés à la population adepte du Shinobi. Une palette d’arts martiaux obscurs tirée des arts ninjas et de ses guerriers les plus savoureux berce l’ambiance occulte. ***méga spoil*** La femme au baiser mortel, le Raiden Wolverine, le dent de sabre des bois, le Fantomas en forme de cône, la jeune lanceuse de poudre de charme par les mains, notre héros qui voit au ralenti et donc se déplace à la vitesse de l’éclair, amoureux de notre héroïne au regard qui tue. C’est X-Men manga…***méga spoil*** Ça reste trop long, poseur et pas mal bancal mais il y a clairement un effort de mise en scène et le script est à priori respectueux, les personnages ont tous un petit quelque chose de culte, la romance fonctionne presque malgré les plans interminables, et surtout, je me suis surpris à regarder Ninja Scroll version live et ça, ça… Ça n’a pas de prix.

http://sens.sc/1bf73MB
shinobi3
shinobi2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s