Spring Breakers (2012)

springbreakers

« No Point » break

2-50

Je suis bluffé tout de même. C’est d’une connerie hallucinante mais c’est justement cette connerie qu’Harmony met en scène comme un Drive ou un « Only God forgives », avec ce même vide frimeur, donc encore plus de conneries, et du coup, ça finit par en devenir absurde au point qu’Harmony irait bel et bien au bout de sa démarche, en provoquant le dégoût réel de tous les fucking tics de notre ère. Et ça ne prend réellement qu’à partir de Britney où Harmony te crie dessus : hey, je me fous de ta gueule, tu vois pas ?!…

Meilleur fuck à Projet X et pourtant, tu détestes Spring Breakers, encore plus que Gummo, et le détester le rend meilleur, ça marcherait presque.

C’est Only god forgives désamorcé par des pouffes et une timbale, Pouffe break. Quelque part, ça aurait plus de prétentions. Mais bon, faut avoir des couilles de bunny riot en bikini pour mettre plus de la moyenne à ça. Le plus puissant argument de vente reste tout de même : va-t-on voir Vanessa Hudgens à poil ?… C’est un suspense sacrément vendu et mis en scène mine de rien…

http://www.senscritique.com/film/Spring_Breakers/critique/25889266

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s