Edge of Tomorrow (2014)

edgeoftomorrow00

Cruise of War

4-00

Personne n’y croyait mais il est cool ce film ! Dingue ! On aurait juré voir la bouse arriver à 100 bornes et voilà que c’est la bise fraîche ! Doug Liman reprend pourtant le concept de « Un jour sans fin » dilapidé dans « Source Code » (berk), les exosquelettes façon « Gear of wars » (original…), Tom Cruise sauveur du monde façon « Oblivion » (Pouah), des aliens sans psychologie façon « Pacific Rim » qui prennent à nouveau l’excuse de fonctionner en ruche (facile) croisés à « World Invasion » (pouah), autant de raison pour enterrer le projet comme il faut.

Mais Doug Liman sait faire plaisir, surtout parce que « Edge of tomorrow » n’oublie pas d’être drôle ! C’est même quasiment un vrai bonheur de voir Tom Cruise se faire une petite satire de Super Tom Cruise. Ça pourrait même être pris pour le « Last action Hero » de Tom avec un peu de bonne volonté.

Tom Cruise, ça fait penser à Cruisin’ usa, le soleil, Top Gun, le héros américain, la scientologie, le sourire Colgate. Ça commence pareil, avec un super Tom Cruise communiquant qui vend les mérites de son armée façon « Starship troopers » (miam) et manque de bol, il est parachuté sur le front le jour du débarquement, le jour de la bataille finale contre des aliens nazis à la pensée unique qui ont déjà éradiqué l’Europe sans broncher. Mince, si ça sent pas fort le « Battle Los Angeles » ça quand même. Et il va crever Tom, et re-crever, et re-re-crever, exactement comme s’il avait les vies infinies d’un jeu vidéo, ce qui lui permet de s’en donner à coeur joie dans l’héroïsme involontaire. Ça pourrait gravement sentir le goût nauséeux et l’inutilité d’un « Source Code » mais non, ça marche ! On a même des relents de marines burnés sortis d’un Cameron qui ajoutent à l’ambiance.

Doug Liman a bien compris la force de « Un jour sans fin » et conserve l’efficacité d’action de la trilogie Burne, le tout dans un univers futuriste, croisement entre le manga dont il est tiré et un Cameron militaire, plutôt crédible. C’est à dire que Tom ne capte rien à ce qui se passe comme Jason. Chaque jour identique apporte son lot de nouveauté et plus ça avance, plus Tom maîtrise sa journée, plus on espère le voir arriver plus loin, découvrir une nouvelle aire inconnue jusque là. Comme dans un jeu à l’univers persistant, on guette les clés qui ouvriront le prochain donjon. Ça pourrait être très lourd et très répétitif, mais non, ça marche ! L’action est lisible et se prend au sérieux juste ce qu’il faut, le rythme est soutenu, Emily Blunt est efficace, athlétique et très affriolante, Bill Paxton fait plaisir à voir et enfin l’histoire use très bien de son déjà-vu ambiant. Là où « X-Men : Days of Future Past » a tendance à vouloir être trop gourmand avec son concept, « Edge of tomorrow » ne va pas chercher l’insondable ni la frime creuse mais déroule juste efficacement son plot en tenant même en haleine.

C’est surprenant de maîtrise avec autant de déjà vu. Les effets spéciaux envoient la purée et servent le récit, bref, tant au niveau spectacle qu’au niveau de l’histoire correctement ficelée, surement un peu déjà vue mais qui se tient bien pour une fois, c’est sympa ! Plusieurs pistes sont même soulevées sur la mémoire de guerre et le sacrifice de ses héros. Ça ne révolutionne surement pas le genre mais ça a au moins le mérite de souffler un petit air de 80s décomplexé au cœur d’une machinerie typique de notre temps. Bien joué Doug !

http://www.senscritique.com/film/Edge_of_Tomorrow/critique/32886834

edgeoftomorrow02

Edge-of-Tomorrow-Character-Poster-Emily-Blunt-slice

Edge-of-Tomorrow

Advertisements

2 réflexions sur “Edge of Tomorrow (2014)

  1. Le croisement entre « UN JOUR SANS FIN » et les jeux vidéo « die and retry », patterns à apprendre par cœur, etc. Très sympa en effet, alors que je m’attendais au pire. Alors par contre, SPOILER : à partir du moment où Tom perd ses pouvoirs, j’ai décroché. C’est redevenu un film de SF et d’action classique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s